29 janvier 2011

Mon Okonkwo

Mon OkonkwoCe soir, de longues guirlandes de penséesSe couchent vers toi Elles ne me quittent pas, elles tracent des trainées D’amour pour me nouer à toi Mon Okonkwo J’ai les sens en douleur, en manque, Mordus par les démangeaisons Ton absence prolongée et sorcière M’obstrue les pores de la raison Mon Okonkwo Dans cette pièce aux murs glacés Mes ongles se crispent de ne pouvoir t’agripper Dans les allées marchandes et fades Mes paupières malades Palpitent de ne pas... [Lire la suite]
Posté par Tchim à 23:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]