05 octobre 2006

domination masculine

En préambule de son ouvrage intitulé "La domination masculine", P. Bourdieu écrit ceci: "Je n'ai jamais cessé en effet de m'étonner devant ce que l'on pourrait appeler le paradoxe de la doxa: le fait que l'ordre du monde tel qu'il est, avec ses sens uniques et ses sens interdits, au sens propre ou au sens figuré, ses obligations et ses sanctions, soit grosso modo respecté, qu'il n' y ait pas davantage de transgressions ou de subversions, de délits et de "folies" (il suffit de penser à l'extraordinaire accord... [Lire la suite]
Posté par mitnick à 13:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 septembre 2006

Le bruit

Le bruit est un vaste territoire encore inexploré, un univers où les sons s'entrechoquent, se fondent ou se liquéfient dans un fracas épouvantable. Le bruit n'est rien d'autre qu'un hurlement primal ineffable qui se confond dans le magma du big bang originel, au moment même où l'univers se déploie ! ... c'est ce chaos INDUSTRIEL qui résonne encore et toujours dans nos têtes de machines molles. Tel un pulsar apocalyptique qui fait vibrer tous les radiotéléscopes de ce monde, le bruit est la plus pure cristallisation de l'instant... [Lire la suite]
Posté par mitnick à 23:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 septembre 2006

quand ça arrivera 2

" Il n'est pas de problème qu'une absence de solution ne finisse pas résoudre" Cette citation d'Henri Queuille est beaucoup plus pertinente qu'elle n'en a l'air. Evidemment. Elle a naturellement des limites. La France a été secouée il y a quelque temps par un débat sur la colonisation, sur ses "aspects positifs". Débat passionnant à tous les niveaux. J'ai tout de même été frappé par le fait que personne ne s'est intéressé à la perception qu'ont les africains, par exemple, de cette histoire; ni à la façon dont... [Lire la suite]
Posté par mitnick à 00:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2006

Quand ça arrivera...

Jusqu'à présent l'Afrique échappe au phénomène des partis d'extrême-droite, qui, comme on le sait, rencontrent - malheureusement - un certain succès dans trop de pays occidentaux en particulier. Alors il peut y avoir ici et là une poussée de fièvre due à telle ou telle crise, mais rien de structuré. J'ai encore pu l'observer durant mes vacances: les étrangers - je parle des non-africains - vivent dans un climat plutôt apaisé dans la grande majorité des pays africains - et c'est tant mieux -. Ceci peut s'expliquer par diverses raisons:... [Lire la suite]
Posté par mitnick à 09:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 août 2006

Etre un homme

Avant de reprendre l'avion pour Paris, je dis aurevoir à un ami. Après les encouragements "habituels", il me dit: " Bats toi, de toutes façons, il faudra bien qu'on devienne des hommes". Je pense beaucoup à cette phrase depuis mon retour il y a 3 jours. Dans le fond, c'est bien le but ultime d'une vie: "devenir un homme". Cette expression me paraît très profonde, riche de sens. Je crois que l'entendre a  réveillé des appréhensions latentes chez moi. J'ai tout simplement peur de ne jamais arriver à... [Lire la suite]
Posté par mitnick à 22:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 juin 2006

Requai Branly

Je me félicitais, certes avec prudence, de l'inauguration du Quai Branly. Prudence confirmée, le temps de me faire une idée plus précise de cette affaire. Petit et bref rappel pour ceux qui ont loupé le début du film. Les oeuvres aujourd'hui exposées dans ce musée proviennent pour une part du musée des Arts africains et océaniens - 25OOO - (anciennement Musée des Colonies, fondé en 1933), pour une autre du musée de l'Homme - 235000 -, fondé en 1938. Autant dire que ces oeuvres sont en grande partie un témoignage du passé colonial... [Lire la suite]
Posté par mitnick à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2006

Trop noire cette équipe.

Débat - "réflexions" d'auditeurs comme dit l'animateur de l'émission - surréaliste ce matin sur RMC, après l'intervention d'un auditeur blanc ne se reconnaissant pas dans cette équipe de France, trop noire. Le propos en lui même interroge dans un premier temps. On se rappelle par la suite l'avoir - pour ce qui me concerne en tout cas - entendu - ou lu - à maintes reprises, y compris de la bouche de pseudo-intellectuels, genre Alain Finkielkraut. Alors après tout...Ce qui est "amusant" dans ce type de sujets, c'est... [Lire la suite]
Posté par mitnick à 10:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
20 juin 2006

Fête de la musique, Quai branly, Guy Roux.

Demain c'est la fête de la musique: fort bien. Elle se déroule cette année sur le Parvis de la Défense - Métro Gde Arche -. Traditionnellement je n'y assiste pas, non par désintérêt pour la musique, mais plutôt par réticence vis-à-vis des grands mouvements de foule. Paranoïaque à souhait, j'aime avoir le sentiment de contrôler mon environnement. Toujours est-il que cette manifestation qui m'est a priori sympathique me gêne quelque peu cette année, pour une raison qui ne tient pas à elle-même. La Ratp a décidé de ne plus desservir, à... [Lire la suite]
Posté par mitnick à 20:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 juin 2006

dégoûté

Dites moi que ça vous est déjà arrivé: je venais de rédiger un texte que je trouvais plutôt de bonne facture, quand subitement, pschitt!! Effacé. Le sentiment éprouvé est particulièrement désagréable, mêlé d'impuissance, de dépit, de mépris de soi pour tant de poisse. On se pose une série de questions a priori inutiles: que se passe-t-il? Pourquoi là maintenant alors que je tenais le bon bout pour une fois?... Et puis, dans un accès de lucidité, on se rend compte qu'il est impossible de faire machine arrière. Oui oui, c'est bien ça,... [Lire la suite]
Posté par mitnick à 14:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 juin 2006

Olivier Py

La semaine dernière, précisément Lundi, j'ai assisté à une représentation de la pièce d'Olivier Py, "illusions comiques" , au fameux théâtre du Rond-point. Représentation comme qui dirait très people, puisqu'on y croisait, entre autres, Julie Depardieu et Ludivine Sagnier. La pièce est relativement longue, approximativement quatre heures. Par conséquent il vaut mieux être préparé. Je ne l'étais que moyennement - journée éreintante -, ce qui, je dois l'avouer, a altéré ma concentration. Il n'empêche qu'Olivier Py est... [Lire la suite]
Posté par mitnick à 23:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]